Skip to content
Logo DB SCHENKER Logo DB SCHENKER


 DB Schenker truck and driver next to forest

Compensez vos envois avec DB SCHENKERsystem en choisissant l'option econeutral !

 Une autre étape importante pour devenir le premier fournisseur européen de services logistiques écologiques : L’option Econeutral vous permet de compenser votre empreinte carbone grâce à des projets de protection du climat certifiés CDM. Econeutral est disponible en option avec tous les produits DB SCHENKERsystem, y compris DB SCHENKERsystem premium. Les projets de compensation carbone non seulement neutralisent les émissions de CO2e, mais ils soutiennent également la durabilité en transférant la technologie et en luttant contre la pauvreté.

DB Schenker collabore avec atmosfair, une organisation européenne à but non lucratif qui contribue activement à l’atténuation du CO2e en promouvant, développant et finançant les énergies renouvelables dans plus de 15 pays à travers le monde. À l’heure actuelle, 90% des projets de compensation carbone d’atmosfair sont conformes à la norme CDM Gold, la norme la plus stricte disponible pour les projets de protection du climat. Vous trouverez plus de détails sur le projet bénéfique ici :

Électricité renouvelable provenant des résidus de culture de moutarde en Inde

Mustard crop in India

Culture de moutarde en Inde

Le projet est situé dans le district de Tonk dans l’État du Rajasthan, qui est le plus grand État de l’Inde. Le Rajasthan contient certaines des régions les plus sèches de l’Inde, y compris le désert de Thar. Cependant, l’économie locale dépend fortement de l’agriculture, de l’élevage et de la production textile. Les revenus régionaux sont parmi les plus bas en Inde, et les petits agriculteurs produisent à peine assez pour survivre. Les sécheresses et les mauvaises récoltes sont d’importantes sources de stress. Dans le climat sec, la culture de la moutarde est la plus importante.

Electricity from biomass power plant

Électricité de la centrale biomasse

atmosfair et son partenaire indien Kalpataru Power Transmission Limited (KPTL) ont construit une centrale à biomasse de 8 MW qui utilise des résidus de culture pour produire de l’électricité. Le combustible est brûlé par incinération directe pour produire de la vapeur d’eau dans une chaudière à vapeur. La vapeur alimente une turbine et un générateur pour produire de l’électricité, qui est acheminée au réseau régional. Bien que la production d’électricité par incinération directe permette l’utilisation d’autres résidus de biomasse disponibles pour produire de l’électricité, les résidus de culture de moutarde constituent la principale source d’énergie.

Camel and farmer in the desert

Chameau et fermier dans le désert

Depuis 2007, des milliers de petits agriculteurs ont livré des résidus de culture à la centrale électrique et vendu ce qui était auparavant des déchets sans valeur. Les sacs de résidus de culture sont pesés à plusieurs points de collecte et les agriculteurs reçoivent leur paie immédiatement. Le matériel est ensuite transporté à la centrale électrique, où il est stocké dans un grand silo pour assurer un approvisionnement régulier en matière première afin de produire de l’électricité toute l’année, même après la saison de récolte. L’électricité produite dans la centrale est acheminée vers le réseau régional, où elle remplace l’électricité des centrales alimentées au charbon et au gaz.