161110_icono_product_teaser Shape Shape 161110_icono_product_teaser icon-arrow-left icon-arrow-right icon-first icon-last 161110_icono_product_teaser 161110_icono_product_teaser location-pin 161110_icono_product_teaser 161110_icono_product_teaser contact-desktop-white careers-desktop-white

Voler à capacité maximale

Pour le fret aérien, la haute saison est toute l’année - et c'était avant le nouvel iPhone.

Historiquement, nous assistons à une « basse saison » dans l'industrie du fret aérien au moins une fois par an où les transporteurs, les logisticiens et les expéditeurs qui dépendent de ce service, peuvent se reposer, sachant que la capacité sera disponible à de plus bas tarifs. Pas cette année. En fait, la majeure partie de 2017 fut une haute saison. Et cette situation devrait continuer.

La tendance a commencé l’année dernière, mais a augmenté en 2017. D'après Air Cargo News,

les chiffres de l'analyste WorldACD montrent que l'industrie du fret aérien a connu la meilleure saison de pointe en 2016, avec une reprise de la demande après un début et des rendements plus faibles, améliorant ainsi à une vitesse plus rapide depuis 2010.  

En 2017, la tendance se poursuit. En juin, par exemple, les augmentations de volume ont atteint 10,5 % d'une année à l'autre

, selon WorldACD, alors que le rendement a augmenté de 7 % dans le monde. De plus, la croissance des volumes au T2 2017 a été la meilleure depuis près de sept ans, avec des rendements en hausse de 5,4 %. « Ce que nous voyons maintenant est très différent de ce que nous avons vu avant 2016, quand il y avait des basses saisons prévisibles pour le fret aérien », explique Benno Forster, chef du fret aérien américain pour Schenker, Inc. « Les expéditeurs sont habitués à avoir des pics de haute saison (habituellement au printemps et à l'automne) et de basse saison (généralement durant les mois d'été). Cependant, 2017 est la première fois que nous ne voyons pas cela. »

Aucun ralentissement en vue

Par exemple, les routes transpacifiques entre les États-Unis et l'Asie ont été particulièrement occupées au cours de toute l’année, et ne devraient pas ralentir de sitôt. Selon M. Forster, les routes d'entrée et de sortie sont déjà occupées à un moment de l'année où les affaires ont tendance à ralentir.

Pour les expéditeurs, cette tendance peut se traduire par des contraintes en termes de capacité et de taux plus élevés. « La capacité est très précieuse en ce moment de haute saison (la saison des fêtes qui approche) », explique Forster qui prévoit que la sortie prochaine d'appareils électroniques, comme le nouvel iPhone et l'Amazon Echo Dot, consommera une bonne partie des capacités du fret aérien dans les mois à venir.

 « Ces fabricants d'électronique sont très innovants et apportent toujours de nouveaux gadgets sur le marché", explique Forster. « Quelque chose comme la sortie d'un nouvel iPhone peut vraiment affecter le fret aérien et nous forcer à planifier autour des contraintes de capacité - dans un environnement qui a déjà atteint son seuil maximal. » 

 

Offsetting the Challenges

Contrebalancer les difficultés

Pour contrebalancer les difficultés créées par un environnement de fret aérien extrêmement chargé, M. Forster explique que Schenker Inc. a décidé d’acquérir une capacité supplémentaire en termes de fret aérien. L'obtention de plus d'espace de fret assure un espace plus susceptible d'être disponible lorsque les expéditeurs en ont besoin. « La capacité supplémentaire a un prix, mais nous sommes prêts », explique Forster. « Nous prévoyons d'offrir à nos clients plus de flexibilité. »

Que peuvent faire les expéditeurs qui sont préoccupés par la saison de pointe perpétuelle du fret aérien? Foster nous explique que l’une des meilleures choses à faire est de mettre plus de temps et d’énergie dans vos prévisions. Ce n’est plus le moment d’effectuer des planifications de dernières minutes. En préparant à l’avant des prévisions bien précises, et en les partageant avec vos fournisseurs de logistique, vous serez en mesure de réagir plus rapidement aux difficultés et de gérer vos capacités de manière plus proactive. « Plus les prévisions sont précises et plus nous serons en mesure de mieux planifier, de fournir une capacité appropriée et de répondre aux besoins des clients en termes de fret aérien », explique Foster.

Selon M. Forster, les expéditeurs devraient également suivre les tendances et comprendre que des problèmes, comme la dotation en personnel dans les aéroports, peuvent perturber la fluidité du fret aérien. « C'est aussi la haute saison pour toutes les compagnies d'assistance au sol, ce qui signifie que les compagnies aériennes auront du mal à avoir suffisamment de personnel pour la période des Fêtes », explique M. Forster, « et surtout dans les villes comme Chicago et New York. »

Pour en savoir plus au sujet de nos dernières études de cas, et pour rester au courant des dernières nouvelles, visitez notre blogue.