161110_icono_product_teaser Shape Shape 161110_icono_product_teaser icon-arrow-left icon-arrow-right icon-first icon-last 161110_icono_product_teaser 161110_icono_product_teaser location-pin 161110_icono_product_teaser 161110_icono_product_teaser contact-desktop-white careers-desktop-white

Un fabricant mondial de puces utilise les transports quai à quai et zones franches pour épargner des millions en frais de traitement de marchandises

Chargés de transformer habilement de minces disques de silicium en semiconducteurs, à la base même de nos cellulaires, téléviseurs, équipements de diagnostic médical et autres composants électroniques, les fabricants de semi-conducteurs ont des besoins logistiques uniques. Fonctionnant dans un secteur hautement compétitif et dynamique où les nouvelles innovations sont révélées presque quotidiennement, ces entreprises doivent équilibrer l'optimisation de la chaîne d'approvisionnement avec la rentabilité afin de répondre aux besoins de leurs clients, garder une longueur d'avance sur la concurrence et continuer à croître.

En tant que fournisseur mondial de services logistiques, DB Schenker aide depuis plus de vingt ans les sociétés de semi-conducteurs à surmonter leurs plus grands défis en matière de transport et d'exécution. « Nous expédions des outils semi-conducteurs et des matériaux pour l'industrie des semi-conducteurs depuis plus de 20 ans » déclare Peter H. Yang, responsable des comptes mondiaux, Marchés des semi-conducteurs/Solaire vertical. « Notre compréhension approfondie de la chaîne d'approvisionnement unique des semi-conducteurs aide les entreprises à poursuivre leurs activités sans interruption tout en répondant aux demandes fluctuantes d'un marché en constante évolution.

C’est pour cette raison qu’un fabricant mondial de puces s’est récemment tourné vers DB Schenker pour obtenir de l’aide dans l’amélioration de sa chaîne d’approvisionnement. Pendant des années, cette société avait géré ses opérations logistiques en interne, en utilisant uniquement son propre personnel et ses propres ressources. Mais alors que le fabricant continuait de croître et de s'étendre à l'international, il savait qu'il avait besoin d'un partenaire logistique solide et fiable pour l'aider à passer au niveau supérieur.
 « Comme le fabricant faisait s’occupait lui-même de tous les aspects de la logistique, » explique Yang, « il utilisait beaucoup de ressources humaines et de capital (entrepôts, main d’œuvre, coûts de fret, etc.), en essayant de déplacer ses produits partout dans le monde. »

Exploiter les transports quai à quai et les zones franches

Après avoir entendu parler des transports quai à quai et des zones franches de DB Schenker, le fabricant a décidé de s'associer avec le fournisseur en logistique dans le but de gagner du temps et de l'argent tout en réduisant les tracas.  Définies comme des zones géographiques où les marchandises peuvent être débarquées, manipulées, fabriquées ou reconfigurées puis réexportées avec une intervention moins complexe des autorités douanières, les zones franches permettent aux fabricants, distributeurs, importateurs et autres entités de reporter, réduire ou même éliminer complètement droits et taxes sur les marchandises importées.

Pour le fabricant de puces, la zone franche sert de zone de transit où les expéditions de produits en vrac importés d'Asie et d'Europe atterrissent à Los Angeles ou à Chicago. Une fois en sol américain, ces envois sont livrés directement à l'entrepôt zone franche de DB Schenker. Le délai entre la réception de l'envoi et la livraison finale varie de 24 à 48 heures - ou parfois moins, selon ce qui est expédié et la destination finale.
« Nous traitons les expéditions immédiatement; ils ne restent pas assis là », explique Yang. « Ensuite, nous envoyons ces expéditions à l'utilisateur final ou au distributeur. »

Épargner de l’argent, du temps et des ressources

En externalisant le lourd processus d'importation à DB Schenker, le fabricant de puces a économisé des millions de dollars en frais de traitement des marchandises (FTM). Selon la  U.S. Customs and Border Protection, les importateurs attitrés paient cette taxe au moment de la présentation du résumé d'entrée au CBP. Des entrées formelles sont requises pour les importations de marchandises commerciales d'une valeur de 2 500 dollars ou plus, et la taxe ad valorem est actuellement de 0,3464 pour cent (sur la base de la valeur de la marchandise importée, hors droits, fret et assurance).

Selon M. Yang, ces frais peuvent rapidement s'accumuler pour les entreprises qui importent de gros volumes de produits aux États-Unis et n'utilisent pas les zones franches comme celles que DB Schenker a établies à Los Angeles et à Chicago. « En plus de l'argent que notre client économise en n'ayant pas à entretenir ses propres entrepôts et son personnel logistique », explique-t-il, « cela réduit considérablement les FTM qu'il doit payer chaque année ».

En s'appuyant sur le vaste réseau logistique aérien et les zones franches de DB Schenker, le fabricant de puces a pu optimiser sa chaîne d'approvisionnement de manière très rentable et efficace. « Nous avons développé une relation à long terme avec la société à travers notre division dédiée Semicon », déclare Yang, « et nous sommes impatients d'ajouter encore plus de valeur à cette relation dans les années à venir. »

Pour en savoir plus sur nos dernières études de cas, et pour vous tenir au courant des dernières nouvelles, visitez notre blogue.